Selon l’article du journal La République, publié par Sébastien Lamarque,  le préfet demande l’annulation des arrêtés pris par 9 maires de la vallée d’Aspe, pour interdire la circulation des matières dangereuses sur leurs communes situées sur la Route Nationale 134.

Les élus aspois déplorent un manquement de l’Etat pour les projets de déviations et la protection des populations des communes traversées.

Article abonné, journal La République, mardi 26 novembre, page 5.

 

 

Share This