L’association Béarn Adour Pyrénées, « nos chemins pour l’Europe », a pour but d’engager, de soutenir et de promouvoir, auprès des pouvoirs publics européens, nationaux, régionaux, départementaux, ainsi que des collectivités territoriales et organismes concernés, toutes les actions susceptibles de favoriser la connaissance, la compréhension et donc l’aide à la décision pour la création et la réalisation d’un réseau moderne d’infrastructures de communication. Cette démarche allie efficacité économique, sociale et environnementale, propres à redonner au Béarn son rôle de carrefour interrégional européen dans l’intérêt des populations béarnaises et des Pays de l’Adour.

Depuis l’an 2 000, BAP réunit les forces vives du Béarn et des territoires voisins (collectivités locales, associations, syndicats, entreprises et particuliers) pour atteindre les objectifs suivants :

1) nous voulons que notre région soit reliée au monde par le rail, la route, l’air et le numérique dans les meilleures conditions de sécurité, de rapidité, d’efficacité et de coût et dans le respect d’un développement durable,

2) nous voulons tout cela pour que l’attractivité de notre territoire soit renforcée, sa compétitivité améliorée et que l’emploi des générations futures soit assuré.

L’association œuvre pour que se réalise, entre autres :

  • La création d’échangeurs sur l’A64: Berlanne, tout particulièrement,
  • La sécurisation de la RN 134/E7 jusqu’au tunnel du Somport, avec les déviations et contournements d’Oloron-Sainte- Marie, Gurmençon, Asasp-Arros et Urdos ainsi que les aménagements ponctuels indispensables à la sécurité,
  • La nouvelle route directe Oloron-Lescar (nœud A64/A65), vitale pour l’avenir du bassin de vie et d’emploi d’Oloron, mais aussi pour désengorger la sortie sud de Pau par la RN 134,
  • Le doublement de la route de Bordeaux depuis Sauvagnon,
  • L’arc intérieur de la Nouvelle Aquitaine reliant Limoges au tunnel du Somport par Périgueux, Mussidan, Langon, Mont-de-Marsan, Pau et Oloron, soit l’axe européen E7, pour rééquilibrer la région,
  • Le développement de l’aéroport de Pau-Pyrénées,
  • La LGV Bordeaux-Dax avec un barreau direct de Mont-de-Marsan vers Orthez ou Pau, pour mieux desservir le Béarn et la Bigorre,
  • L’amélioration des lignes TER,
  • La réalisation du corridor Atlantique pour le fret ferroviaire et l’ouverture de lignes de fret maritimes de et vers Bayonne-Mouguerre,
  • La modernisation de la gare de Pau, et son accessibilité aux PMR,
  • Le déploiement des infrastructures numériques sur tout le territoire,
  • Le développement de l’utilisation de la méthanisation verte dans une région favorable à ce vecteur de développement durable et de tous autres équipements favorisant la transition écologique et le développement durable,
  • Le développement des relations humaines et économiques avec l’Aragon.