Transport aérien : 18 vols par semaine entre Pau et NantesAlain Battisti (debout), hier en compagnie de Jérôme Latrasse (directeur commercial de Chalair), Jean-Paul Brin (président du syndicat mixte de l’aéroport), Frédéric Dumont (CCI Pau-Béarn) et Gwenvael Ronsin-Hardy (Egis Airport).

Nicolas Sabathier

 

Par Jean-Marc Faure—, publié le , modifié .

A partir du 23 janvier, la compagnie normande Chalair Aviation proposera des liaisons quotidiennes entre Pau et Nantes.

Pau-Nantes et retour dans la journée. Ce sera possible cinq jours sur sept, à partir du 23 janvier prochain. Comme nous l’annoncions dans notre édition du 6 décembre, Alain Battisti, PDG de la compagnie aérienne normande Chalair Aviation, a annoncé ce mercredi à Pau la réouverture d’une liaison aérienne régulière entre Pau et Nantes. On se souvient que la ligne avait existé entre 1989 et 2002, exploitée dans un premier temps par Air Transport Pyrénées (ATP), puis par Proteus.

La desserte s’effectuera par deux départs quotidiens à partir de Pau du lundi au jeudi à 9h30 et 18h20, plus un départ supplémentaire le vendredi à 18h20.

A partir de 175 € l’aller simple

En sens inverse, deux départs quotidiens seront proposés à partir de Nantes du lundi au jeudi à 7h55 et à 16h45 et un supplémentaire le vendredi à 16h45. Au total, Chalair propose donc 18 vols hebdomadaires (deux allers-retours du lundi au vendredi et un aller-retour le vendredi). La durée des vols sera d’une heure quinze.

La compagnie Chalair affectera à cette nouvelle ligne un avion Beechcraft de 19 sièges basé à Bordeaux, qui effectue déjà les liaisons quotidiennes entre Bordeaux et Nantes.

Les tarifs moyens varieront entre 175 euros et 250 euros l’aller simple. À noter que les tarifs incluent tous une franchise bagages gratuite de 15 kg en soute.

6 500 à 7 000 passagers visés

« Il faut que les gens donnent une valeur au temps pour voyager avec nous », précise Alain Battisti qui privilégie une clientèle « affaires ». Ce qui n’exclut pas totalement les voyages de loisirs. La compagnie se propose de réserver 2 places à des tarifs loisirs avec des prix à partir de 175 € aller-retour (réservables à 45 jours du départ pour les plus contraignants).

Alain Battisti vise entre 6 500 et 7 000 passagers pour la première année. La capacité de la ligne est évaluée à 9 000 ou 10 000 passagers/an. La compagnie normande a des accords de commercialisation avec Air France. Le PDG de Charlair a précisé que cette nouvelle ligne n’était qu’une première étape dans sa stratégie de croissance. « Si nous sommes à Pau, ce n’est pas pour un coup isolé. Il y a d’autres développements possibles. »

Share This