HERALDO DE ARAGON

10/12/2020

MARÍA JOSÉ VILLANUEVA

La section Huesca-Siétamo subit un nouveau  contretemps qui va retarder d’un an  le chantier par rapport à la date initialement prévue (septembre 2021). L’autovía entre Huesca et Lérida est complètement en service à l’exception des 13 derniers kilomètres, où l’on travaille depuis août 2018 pour décharger le trafic sur l’actuelle N-240 à l’approche de la capitale provinciale, avec une moyenne de 11.000 véhicules/jour.

Le Ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Urbanisme a dû modifier le tracé deux ans après le démarrage des travaux. La modification n°1 du projet a reçu l’approbation provisoire et sera soumise prochainement à l’information publique, selon un communiqué du ministère dirigé par José Luis Ábalos.

(—) Il est nécessaire d’adapter le projet pour rétablir les lignes électriques, selon les spécifications de la compagnie propriétaire, ce qui va entrainer de nouvelles emprises de terrains…

-/-

Le coût supplémentaire est de 4,3 millions d’euros, qui s’ajoutent aux 46,8 de l’adjudication.

-/-

Share This