PERIODICO DE ARAGON

Jorge Heras

SARAGOSSE

28·10·21

La logistique aragonaise vit une phase de grande expansion et splendeur, avec le lancement de nombreux projets d’agrandissement d’infrastructures de tous types et de poursuite de la croissance des mouvements de marchandises. Dans ce contexte, le cluster du secteur dans la communauté autonome, Alia, célébrait ce mercredi son dixième anniversaire à l’occasion d’un forum d’entreprises qui a analysé les défis d’avenir et les opportunités qu’offre cette activité au niveau régional, et en particulier l’aspiration de Saragosse à devenir le principal hub ferroviaire de marchandises du sud de l’Europe.

«Nous voulons concentrer les trafics par train depuis les ports maritimes à l’écartement ibérique, et pouvoir rejoindre l’Europe à l’écartement international», affirme le gérant de l’Association Logistique Innovatrice de l’Aragón (Alia), Ángel Gil. Il a également souhaité « redonner vie» au projet européen de Traversée Centrale des Pyrénées (TCP) «pour pouvoir articuler» un couloir ferroviaire à travers les Pyrénées à «basse altitude et à grande capacité». En attendant que ce projet de grande envergure prenne corps, le clúster souhaite reprendre à court terme les connexions pour marchandises et voyageurs avec la France via Canfranc.

La journée, dénommée Alia Logistics Summit et qui a vocation à poursuivre son activité, s’est tenue au Grand Hôtel de Saragosse, où se sont retrouvés plus de 200 invités.

-/-

Le cluster vit un moment favorable, avec le doublement du nombre de ses adhérents en moins d’un an, passant de 40 à 80. Cette vitalité est le reflet de la relance de son activité, avec le changement de direction en janvier dernier, et l’intérêt croissant des entreprises du secteur.

-/-

Share This