HERALDO DE ARAGON
10/7/2019
Jorge Alonso

Le ministre de Fomento du gouvernement sortant, José Luis Ábalos, revient ce jeudi en Haut-Aragon pour inaugurer une nouvelle section de l’A-21, l’autovía qui relie Jaca et Pampelune. Les usagers pourront circuler sur le nouveau tronçon à quatre voies de 9 kilomètres entre Jaca et Santa Cilia, facilitant l’accès à la capitale de la Jacetania pour les touristes navarrais et basques, et qui a coûté 89 millions d’euros.
D’autres sections entreront en service d’ici à la fin de l’année, les 7,2 kilomètres situés dans le prolongement, entre Santa Cilia et Puente La Reina, un des points qui ont le plus souffert des ralentissements dans la construction.
Le président aragonais, Javier Lambán, et le ministre régional de l’Aménagement du Territoire, José Luis Soro, seront présents et pourront témoigner de l’avancement des travaux, sans toutefois pouvoir encore fixer une date crédible pour la fin des chantiers de l’A-21. De fait, le Ministère de Fomento garde dans un tiroir le tronçon entre Puente La Reina et Fago, qui attend depuis longtemps qu’une volonté politique lance l’appel d’offres.
Dans le meilleur des cas, il faudra encore attendre quatre ans pour voir terminée cette voie rapide qui ne dispose encore que de cinq de ses neuf tronçons. Soit 24 des 57,6 kilomètres de la traversée des provinces de Huesca et Saragosse, alors que les 45,5 kilomètres situés en Navarre sont ouverts depuis six ans.
-/-

Share This