La mobilisation des élus d’Occitanie a porté ses fruits pour accélérer la liaison ferroviaire grande vitesse vers Toulouse. Reste à faire de même en direction des Landes…

Par courrier du premier ministre, l’État s’est engagé à financer la future LGV Bordeaux-Toulouse à hauteur de 4,1 milliards d’euros. La Ville rose devrait être ainsi à 3 heures de Paris dès 2030.

https://presselib.com/tgv-sncf-toulouse-bordeaux-landes/?utm_source=dolist&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter&utm_term=economie+politique+politiques-et-decryptages

 

Share This