EL DIARIO DEL ALTO ARAGON

24/9/2021

RICARDO GRASA

Le Ministère des Transports espère présenter avant la fin de l’année l’information publique sur la mise à écartement international de la voie entre Huesca et Canfranc, selon un communiqué ce jeudi  à Canfranc Gare, lors de la réunion du comité de suivi des projets financés sur fonds du Mécanisme Connecter l’Europe (MCE) pour la réouverture de la ligne internationale.

“Une fois que l’étude sera approuvée, on pourra procéder au remplacement  de l’écartement ibérique par l’international”, selon le ministre régional de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et du Logement, José Luis Soro, qui était présent à la réunion. “Et tandis que l’étude se poursuit, le Ministère travaille à rénover la voie avec des traverses polyvalentes, ce qui permettra de conserver l’écartement ibérique et de passer ensuite à l’international lorsque l’étude sera approuvée”.

-/-

On prépare également la définition d’une structure d’exploitation conjointe de la ligne internationale, ce qui permettra de poursuivre la collaboration au moment de la recherche de nouveaux fonds européens. On espère traiter cette question lors de la prochaine réunion quadripartite (France, Espagne, Nouvelle Aquitaine et Aragón).

“Nous sommes à un moment crucial, car l’appel à projets 2021-2027 du Mécanisme Connecter l’Europe est en cours. Il faut présenter des projets solides, et cela passe par un projet transnational et européen, avec des  études et des chantiers des deux côtés de la frontière”, affirme le ministre régional Soro, pour qui “le soutien de l’Europe est essentiel” et “Canfranc a une dimension européenne”.

-/-

Share This