PERIODICO DE ARAGON

EFE

09/10/2020

España y Francia acuerdan estudiar la reapertura del túnel de Canfranc - EL PERIÓDICO DE ARAGÓN / ARCHIVO

Le Ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Urbanisme et la région française Nouvelle Aquitaine ont signé un accord pour lancer la rédaction d’une étude pour la réouverture du tunnel ferroviaire du Somport, sur la ligne de Canfranc à Pau.

Selon une information du ministère, l’accord a été signé par le secrétaire d’Etat aux Transports, Pedro Saura, et par le président de la Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, en vue du rétablissement du trafic ferroviaire entre les deux pays à travers les Pyrénées Centrales.

Ce tunnel international, construit entre 1908 et 1914, de 7.871 mètres de longueur, traverse les Pyrénées depuis Los Arañones, à Canfranc, jusqu’aux Forges d’Abel, dans le département français des Pyrénées Atlantiques, et pénètre de 4.714m en territoire espagnol et de 3.157m en territoire français.

L’objectif de l’accord est d’établir les mécanismes de collaboration entre les deux administrations pour l’exécution, en un contrat unique, des études de réhabilitation intégrale du passage ferroviaire et permettre ainsi le rétablissement du trafic international de voyageurs et de marchandises entre Saragosse et Pau, interrompu depuis 1970.

La signature de l’accord permettra l’établissement d’un contrat de service dans le cadre de l’Accord de Subvention du Mécanisme Connecter l’Europe (CEF) afin de « rétablir les liaisons perdues entre la France et l’Espagne : section ferroviaire transfrontalière Pau-Saragosse. Réouverture du tunnel ferroviaire du Somport ».

Ce contrat prévoit la réalisation d’études de divers types : environnementales, sur l’état actuel du tunnel et de l’infrastructure ferroviaire, sur la gestion et l’exploitation de l’ouvrage, et sur les actions à mener pour l’aménager et le moderniser.

Share This