DIARIO DEL ALTO ARAGON
MERCEDES PORTELLA
07/07/2020

SABIÑÁNIGO.- Les travaux de la section d’autovía A-23 Sabiñánigo Est-Sabiñánigo Ouest, qui avancent dans le sens Nord-ouest comme déviation de la N-330 au large de la décharge de Sardas et de l’agglomération d’Aurín, consistent en ce moment en mouvements de terres, canalisations d’eaux, assise de la plateforme, et coffrages pour passages supérieurs ou inférieurs.
« Au démarrage, tous les efforts ont porté sur le giratoire de Aurín, qui est entré en service la semaine dernière, car c’était un engagement de le réaliser en priorité sur cette section, mais on a également travaillé en d’autres points pour finaliser tout le chantier dans les délais prévus », explique la maire de Sabiñánigo, Berta Fernández.
L’édile se déclare satisfaite que d’autres travaux n’aient pas été paralysés afin de tenir les délais ».
On peut voir en ce moment des machines au travail entre Sardas et Latas, et également à proximité d’Aurín et Senegüé.
L’UTE (joint-venture, NdT) entre Aldesa Construcciones S.A. et Rover Infraestructuras S.A., est adjudicataire des travaux, pour un montant de 70.922.302 euros.
Outre le giratoire de Aurín, il y en aura un autre sur la route de Sardas au kilomètre 627,100, et un autre plus au nord, au point kilométrique 629,455, selon le Ministère de Fomento.
Le nouveau tracé comporte trois bretelles (Sabiñánigo Est, raccordement avec la N-260 vers Biescas et Sabiñánigo Ouest). La section d’autovía aura deux chaussées de deux voies de 3,50 mètres chacune, accotements extérieurs de 2,5 mètres et intérieurs de un mètre chacun.
Les principaux ouvrages d’art sont le viaduc sur les rios Gállego et Aurín, de 936 mètres de longueur, avec des arches à grande portée pour garantir la perméabilité maximale. Les travaux de construction du nouveau pont sur le rio Aurín ont débuté.
Quand les travaux de cette section seront terminés, l’actuelle route N-330 restera comme voie de service(—).

Share This