HERALDO DE ARAGON

10/6/2021

C.P. B.

Ils étaient très attendus, mais à quelques exceptions près, ce n’est pas la panacée espérée. La forte demande (et la très forte envie de retrouver la plage) font que les billets de TGV low-cost à 9 ou 15 euros les week-ends d’été, tant Ouigo que Avlo –en vente depuis treize jours- sont introuvables.

-/-

Share This