HERALDO DE ARAGON

21/12/2021

MARÍA JOSÉ VILLANUEVA

 

Après un an et demi de baisse continue du trafic de véhicules à travers les Pyrénées du fait de la pandémie, les chiffres de transit entre l’Espagne et la France reprennent enfin vigueur. La tendance favorable est manifeste au tunnel international Bielsa-Aragnouet. La baisse s’est poursuivie de mars 2020 à septembre 2021, mais depuis cet automne la courbe est repartie à la hausse.

2019 a été la meilleure année, avec 370.836 véhicules franchissant le tunnel international. Avec la pandémie, le tunnel est resté fermé du 14 avril au 21 juin 2020. Après sa réouverture le trafic est resté très faible. Par exemple, 7.412 sont passés en juin contre 32.158 l’année précédente.

-/-

La comparaison entre 2019 et 2021 montre une baisse de 79% certains mois. Cependant la fréquentation est revenue en octobre à des niveaux antérieurs à la pandémie (23.542 véhicules en 2021 et 24.709 en 2019) et au-dessus en novembre (20.406 contre 12.826). C’est la première hausse de trafic en un an et demi avec 59% par rapport au même mois de 2019. Le nombre de camions est toutefois resté relativement stable.

-/-

L’explication tient à la levée des restrictions, après les nombreuses contraintes imposées jusqu’à la fin de l’année dernière. Aujourd’hui plus aucune contrainte ne vient restreindre le passage, et les patrouilles ne contrôlent pas le pass-covid, alors qu’il est exigé en France, par exemple dans l’hôtellerie. Seule reste la fermeture nocturne par décision des autorités françaises, qui le justifient par la sécurité nationale et le contrôle des frontières.

-/-

Share This