DIARIO DEL ALTO ARAGON

29/4/2022

E.P.

Le trafic ferroviaire est en hausse de 17% sur les trois premiers mois de 2022 par rapport à la même période de l’année antérieure, grâce à la levée des restrictions à la mobilité et à l’entrée en service du TGV de  Galice.

Cette hausse est d’autant plus remarquable que les vacances de la Semaine Sainte de l’an dernier commençaient en mars alors que cette année, elles sont tombées entièrement sur avril.

Selon le dernier bulletin mensuel que publie Adif, la hausse de la mobilité s’explique aussi par le processus de libéralisation, qui a permis l’arrivée en mai de l’an dernier d’un nouvel opérateur, Ouigo, sur la ligne Madrid – Barcelone.

Le trafic sur cette ligne a augmenté de 68,9%, mais la liaison qui a connu la plus forte croissance est Madrid-Galice via Valladolid, León et Zamora, qui a explosé de 93%, soit presque le double.

Les lignes à grande vitesse entre Madrid et l’Andalousie sont également en hausse de 49%, et celles entre la capitale et le Levant de 38%. Sur les lignes conventionnelles, la plus forte hausse a été de 16% sur Madrid-Alcazar- Cordoue –Séville – Cadiz.

-/-

Share This