HERALDO DE ARAGON
15/10/2019
Rubén Darío Núñez

L’attente a été longue, et après 13 ans d’un chantier qui a paru interminable, la meilleure preuve que les usagers étaient impatients de voir le col de Monrepós mis à quatre voies est que sur les cinq mois qui ont passé depuis l’ouverture des 15 nouveaux kilomètres de l’A-23 entre Arguis et Lanave, comprenant trois nouveaux tunnels, le trafic a augmenté de 12,7%.
Ce mardi, la joie des usagers sera complète avec la mise en service de 3,3 kilomètres entre le défilé de l’Isuela et Arguis, le dernier maillon manquant pour la mise à quatre voies de ce col de montagne, offrant un parcours continu de 39 kilomètres entre Nueno et Lanave.
-/-
Entre avril et août (derniers chiffres publiés par le Ministère de Fomento), le col a enregistré un trafic moyen de 10.221 véhicules/jour, en hausse de 12,7% sur la même période de 2018 et de 2017, et de 24% par rapport à 2016 et 2015.
Cette hausse est due principalement aux véhicules légers (+13,5%, de 8.208 à 9.324). Le trafic PL a augmenté dans une moindre mesure (+4,15%, de 861 à 897 camions/jour).
-/-
Cette hausse de trafic pourrait se poursuivre à partir d’aujourd’hui, avec la mise en service de 3,3 kilomètres.
-/-
Fomento souligne le caractère montagneux de cette section, avec des pentes de 4 % à 7%.
-/-

Share This