PERIODICO DE ARAGON

Jorge Heras

SARAGOSSE | 01·11·21

Contenedores de mercancías en el Terminal Marítima de Zaragoza (TMZ), que se encuentra situada dentro del recinto de Mercazaragoza. | SERVICIO ESPECIAL

Les trains de marchandises se multiplient. Malgré les dérèglements actuels dans les chaines logistiques au niveau international, le Terminal Maritime de Saragosse (TMZ) ne ralentit pas et poursuit sa hausse dans la ligne des dernières années. Le port sec de Mercazaragoza a géré 2.665 trains cette année à fin septembre. Cela représente une hausse de 23% par rapport à la même période de l’année dernière, marquée par la crise du coronavirus, mais également 24% au-dessus de 2019, l’année précédente à la pandémie. La hausse de l’activité arrive en plein lancement de l’extension de cette infrastructure, qui élèvera la capacité ferroviaire, le transport de conteneurs et le rendement opérationnel.

Le TMZ s’achemine vers un nouveau record d’opérations sur l’année 2021. A ce rythme, il dépassera le dernier record atteint en 2020, avec 3.025 circulations ferroviaires, 1,3% de plus que 2019 (2.985) malgré les difficultés dues à la crise sanitaire, et malgré le contexte adverse de ces derniers mois, et la crise des chaines d’approvisionnement mondiales.

-/-

Le programme des travaux lancés, outre une augmentation de la capacité de stockage de conteneurs, augmentera également la capacité de réception de trains qui pourront être de 750 mètres au lieu de 550 actuellement.

-/-

L’objectif du projet est de répondre à la demande croissante du terminal, qui a démarré en 2007 et vise à constituer un des principaux centres de logistique intermodale du sud de l’Europe.

-/-

L’Espagne veut plus que doubler le volume du transport de fret ferroviaire d’ici à 2030, passant de 5% à 10%.

-/-

Share This