CINCO DIAS

Madrid  1 JUIN 2020

Un desarrollo de hyperloop obtenido de la página web de Zeleros.

Ce n’est pas de la science-fiction. L’idée d’un train de passagers supersonique circulant dans un tube à basse pression, nommé hyperloop, a été lancée par Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX. Mais il y a désormais plusieurs projets indépendants de Tesla, comme celui de l’espagnole Zeleros, qui vient de boucler un tour de table de sept millions d’euros entre plusieurs partenaires. L’objectif est que le projet aboutisse dans la prochaine décennie.

Le  projet créé par les ingénieurs David Pistoni, Juan Vicén Balaguer et Daniel Orient, est soutenu par plusieurs entreprises, comme Altran et Red Eléctrica ainsi que des investisseurs au niveau national et international. En particulier les fonds Goldacre Ventures (Royaume Uni), Road Ventures (Suisse), Plug and Play (Etats Unis), et les espagnols Angels Capital, créé par Juan Roig, le président de Mercadona, et  MBHA.

De ces investisseurs, Zeleros a obtenu sept millions d’euros dans une opération soutenue par Garrigues et ArcanoBlueBull. La compagnie ouvre ainsi une nouvelle étape dans le développement de sa version de l’hyperloop. Elle le qualifie de “cinquième mode de transport” et affirme que c’est la meilleure alternative d’avenir pour couvrir de façon efficiente et soutenable les trajets de grande distance pour le transport de passagers et marchandises. Il sera ainsi possible d’aller de Madrid à Paris en un peu plus d’une heure, à une vitesse de l’ordre de 1.000 km/h.

La prochaine étape pour Zeleros sera le déploiement du Centre Européen de Développement Hyperloop en Espagne, incluant une piste  de démonstration de ses technologies de grande vitesse. L’objectif de ce projet est d’accélérer le développement de l’industrie hyperloop en Europe, à travers un partenariat international industriel, technologique et institutionnel. La mission est de faire d’hyperloop une réalité dans la prochaine décennie.

-/-

QU’EST CE QU’HYPERLOOP?

Hyperloop est considéré comme le cinquième moyen de transport. Dans ce système, les véhicules sont en lévitation dans un réseau de tubes sous basse pression, minimisant la friction dans l’air et au sol, permettant ainsi d’atteindre des vitesses de 1000 km/h, en réduisant la consommation énergétique et avec zéro émissions directes. Un réseau hyperloop européen consolidé permettrait de réduire de plus de sept millions de tonnes/an les émissions de gaz à effet de serre, et fournirait  une solution plus rapide et soutenable pour relier  les principales villes et centres logistiques sur des distances de 400 à 1.500 kilomètres.

Share This