PERIODICO DE ARAGON
RUBÉN LÓPEZ
16/12/2019

Le groupe Samca poursuit son intention de faire de Monzón un ‘hub’ logistique de premier ordre. La compagnie de la famille Luengo a inauguré officiellement ce lundi le second embranchement du terminal intermodal de la localité, dans lequel elle a investi cinq millions d’euros. Cette nouvelle infrastructure, dénommée AgroTIM, est totalement consacrée au secteur agroalimentaire. Elle permettra de recevoir des trains de céréales depuis le port de Tarragone pour les producteurs d’aliments du bétail des environs (Mazana, Agropienso, Binaga, Grupo Costa).
Le directeur de logistique du groupe Samca, Daniel Larriba, a indiqué qu’AgroTIM prévoit de traiter 100.000 à 150.000 tonnes la première année (100 trains), mais son but est d’atteindre 300.000 tonnes (300 trains) dans les trois ans. Un nouvel investissement de deux millions dans ce terminal n’est pas exclu.
Jusqu’à présent, ces transports étaient effectués par route, de sorte que le projet apporte une alternative beaucoup plus soutenable. Le désormais principal terminal ferroviaire de céréales d’Aragón permet le transbordement direct train – camion ou train – entrepôt. «Il faut avoir à l’esprit que deux millions de tonnes d’aliments pour bétail sont produits dans un rayon de 40 kilomètres autour de Monzón », rappelle Larriba, soulignant la marge de croissance importante du nouvel embranchement. Il est même possible d’importer du grain de France, ce qui ouvrirait le terminal au trafic international.
Son aire d’influence couvre la Catalogne, l’Aragón et en grande partie la Navarre et l’est de la Castille, représentant 40% des productions d’aliments d’Espagne, étant donné le poids important de l’élevage porcin dans ces régions.
Avec AgroTIM, le terminal de Monzon diversifie ses activités, centrées jusqu’à présent sur le transport de conteneurs. L’embranchement ferroviaire a démarré en 2011 et traite actuellement 400.000 tonnes de marchandises à l’année (600 trains), un chiffre en croissance continue.
Samca a lancé le terminal de Monzón fin 2010 pour expédier les productions des deux entreprises que la famille Luengo possède à Barbastro: Novapet et Brilen. Avec le temps, la logistique est devenue une nouvelle ligne d’activité du groupe aragonais et une nouvelle démonstration de sa capacité à se diversifier.
-/-
Il n’est pas surprenant que Samca ait lancé récemment dans son premier embranchement un nouveau service de conteneurs frigorifiques, un projet spécialement destiné aux abattoirs de Pini et Fribin.
En outre, Samca travaille avec ADIF à l’extension de la voie en gare de Selgua, afin d’accueillir des trains longs et de réduire les temps de manœuvres.

Share This