HERALDO DE ARAGON

14/5/2022

MARÍA JOSÉ VILLANUEVA

Desde hace ya 16 meses, el túnel se cierra todas las noches a las 22.00.

Le Gouvernement d’Aragón a renouvelé sa demande à la France, comme il l’avait fait en février dernier, de maintenir ouvert le tunnel Bielsa-Aragnouet 24 heures sur 24, et de cesser les fermetures nocturnes (de 22h00 à 6h00) en vigueur depuis le 15 janvier 2021, décrétées par le préfet des Hautes Pyrénées, Rodrigue Furcy, avec l’argument de la « menace terroriste ».

Le ministre régional de l’Aménagement du Territoire, José Luis Soro, lui a demandé il y a deux semaines de se mettre en contact avec le Ministère de l’Intérieur de son pays afin de normaliser la situation en juin, au début de la saison touristique, indique le ministère régional.

Soro a fait cette démarche en tant que responsable des Infrastructures et de la Mobilité de l’AECT Pirineos-Pyrénées, organisme européen de coopération qui regroupe le gouvernement d’Aragon, la Diputación de Huesca (équiv. Conseil Général, NdT) et les départements français des Hautes Pyrénées et des Pyrénées Atlantiques, qui étaient réunis cette semaine au Pourtalet. Le ministre régional attend la réponse du préfet, qui a écrit au ministre français pour proposer la réouverture le 15 juin.

Le mécontentement des communes frontalières et des entreprises du Sobrarbe, devant une situation qui dure depuis 16 mois et qu’ils considèrent injustifiée, augmente à l’approche de l’été. De nombreux touristes français de la région de Saint Lary viennent passer la journée en Espagne, une possibilité limitée par la fermeture du tunnel à 22h00.

Share This