HERALDO DE ARAGON
13/5/2020
María José Villanueva

Le passage frontalier de Bielsa restera fermé au moins jusqu’à mi-juin. Le préfet des Hautes Pyrénées n’a pas encore répondu officiellement à la demande de réouverture formulée par le président actuel du Consortium du Tunnel de Bielsa-Aragnouet, le ministre régional aragonais de l’Aménagement du Territoire José Luis Soro, mais il a avancé dans une déclaration à la presse de son pays qu’il faudra attendre le début de l’été.

Ce retard a conduit le Gouvernement d’Aragón à demander l’intervention de la Delegación del Gobierno de Aragón (préfecture de région, NdT), de se mettre en contact avec le Ministère (des Affaires Etrangères) pour unir leurs forces », indique l’administration représentante de l’Etat. La France a précisé que la question serait réexaminée dans les quinze jours.
-/-
Le préfet, Brice Blonde, a indiqué un calendrier à la presse française. “Non, il n’est pas possible de rouvrir rapidement”, a-t-il affirmé lors d’une interview, en référence aux paroles du ministre de l’Intérieur qui disait qu’il n’y aurait aucune modification aux restrictions aux frontières “jusqu’à la mi-juin”. Et il donne deux raisons à la fermeture qui ont surpris en Espagne: la première, la demande des citoyens de restreindre le trafic en raison de l’augmentation du nombre de poids lourds ; et la seconde, le manque d’effectifs policiers pour la surveillance.
En allusion aux demandes “de nos partenaires aragonais”, il comprend qu’ils souhaitent “une circulation plus fluide”, mais la réouverture exige de mettre une patrouille permanente de la Police des Frontières (PAF) et “nous ne pouvons nous le permettre”, car il faut les concentrer en certains points. Curieusement, le tunnel de Bielsa-Aragnouet est l’unique passage de ce département. “Il n’est pas prévu de rouvrir le tunnel avant le mois prochain”, conclut le préfet.
-/-
Le sujet ne préoccupe pas seulement de ce côté-ci de la frontière. Michel Pélieu, président du Conseil General des Hautes Pyrénées, a écrit au président Emmanuel Macron pour lui demander de prendre en compte la dimension touristique de la région en été, ainsi que sa liaison avec l’Espagne.
-/-

Share This