EL PERIODICO DE ARAGON
06/11/2018
Dans les entrailles du mont Tobazo, à Canfranc, à 850 mètres de profondeur dans le vieux tunnel ferroviaire, se cache un monde mystérieux où, en 1985, se sont aventurés un groupe de chercheurs de l’Université de Saragosse dans le but de lancer deux lignes principales d’étude : la physique des neutrinos et la recherche sur la matière noire de l’univers.
Les projets, tous à long terme, se poursuivent dans une installation de 1.600 m2 d’espace souterrain. Des expériences auxquelles participent des chercheurs de 20 pays, un espace unique en Espagne dans le domaine de la physique et une référence mondiale. Ici, la roche protège les particules des radiations, de façon naturelle, et permet la recherche à l’abri des perturbations.
-/-
Les scientifiques font toujours remarquer que la matière noire représente 25% de l’univers, mais on ne sait pas vraiment ce qu’est cette matière. C’est un des grands défis de l’histoire des sciences et de la physique.
A. L.

Share This