13/11/2019
Heraldo de Aragón

La sécurité du Somport, le tunnel routier le plus long d’Espagne, avec 8,6 kilomètres, dont 5,759 en territoire espagnol et 2,849 en France, a fait l’objet ce mercredi d’une réunion de représentants des deux pays. La subdelegada del Gobierno en Huesca (préfète), Isabel Blasco, et le Sous-préfet d’Oloron Sainte Marie, Christophe Pecate, présidaient la Commission Technique de Suivi du Plan de Secours Binational, présidé cette année par l’Espagne.
Ils se sont félicités de la bonne coordination des deux pays, reflétée par la simulation réalisée en octobre à l’intérieur du tunnel, à laquelle participaient des pompiers, personnels sanitaires, techniciens de communications et des services sociaux, et qui incluait pour la première fois la collaboration de responsables judiciaires et policiers.
La Commission Technique de Suivi du Plan de Secours Binational du Tunnel du Somport est l’organisme chargé d’évaluer les exercices et simulations et d’aborder toutes les questions relatives à la résolution des urgences qui peuvent se produire à l’intérieur du passage international.
Après l’exercice réalisé le mois dernier ont été analysés, entre autres aspects, la coordination des pompiers des deux pays, ainsi que les services sanitaires et les communications. Selon les participants, “ on a bien avancé dans la coordination franco-espagnole dans les situations d’urgence ».

Cette Commission de suivi se réunit une fois par semestre et est présidée en alternance annuelle par chaque pays, et revenait à l’Espagne en 2019. La délégation espagnole est formée de la subdelegada del Gobierno ; du sous-directeur général de la Planification, des Operations et urgences de la Direction Générale de la Protection Civile et des urgences du Ministère de l’Intérieur ; de représentants de l’Unité de Protection Civile de la subdelegación, du service des pompiers, du Ministère de Fomento et du Gouvernement d’Aragón.

Share This