PERIODICO DE ARAGON

F.V.

28/10/2017

La reforma de la estación de Canfranc incluye el edificio y la playa de vías, así como la construcción de una nueva terminal y un complejo turístico. - EL PERIÓDICO

Les travaux destinés à rétablir la gare de Canfranc dans sa splendeur passée et à lui rendre son rôle de nœud ferroviaire international débuteront à l’été 2018 et pourraient s’achever au troisième trimestre 2021. C’est ce qu’a affirmé hier le ministre régional de l’Aménagement du Territoire, José Luis Soro, à l’’occasion de l’adjudication du projet de restauration, à l’expiration du délai de présentation des offres. Le chantier a été attribué à la seule entreprise candidate: un joint-venture entre Acciona Construcción SA et Avintia Proyectos y Construcciones SL.

Le coût total atteint 24 millions, pour un projet qui sera divisé en quatre chapitres: construction de la nouvelle gare et de la nouvelle plateforme de voies, urbanisation de l’ancienne plateforme qui deviendra une grande place, réhabilitation de l’ancienne gare internationale pour en faire un complexe hôtelier et commercial.

-/-

Selon Soro, le fait qu’une seule entreprise se soit présentée à l’appel d’offres s’explique par la complexité du projet, qui combine un chantier de bâtiment, des travaux ferroviaires, la réhabilitation d’un monument historique, et l’exploitation hôtelière de l’ensemble.

-/-

«La restauration de l’ancienne gare et la construction d’une nouvelle va nous permettre d’obtenir le soutien de l’Europe pour la réouverture de la ligne internationale», affirme Soro, qui est convaincu que le grand complexe, une fois terminé, aura un double usage ferroviaire et touristique.

Le joint-venture Acciona–Avintia sera également chargé de la gestion et de l’exploitation de la gare internationale durant 69 ans, comme cela apparait dans le dossier d’appel d’offres que le maire de Canfranc, Fernando Sánchez, qualifie de «très exigeant». En particulier, une expérience hôtelière de cinq ans est exigée.

-/-

Il est également prévu de construire des immeubles d’appartements en plusieurs phases, que Soro voit renforcer la vocation touristique de Canfranc.

Share This