DIARIO DEL ALTO ARAGON
D.A.
11/05/2020

HUESCA. -Depuis le rétablissement des contrôles aux frontières intérieures terrestres, la Police Nationale a contrôlé plus de 5000 personnes et 4700 véhicules au tunnel du Somport, seul passage frontalier qui reste ouvert entre l’Espagne et la France en Aragón.
Ces contrôles policiers ont été réactivés le 17 mars, en raison de l’état d’urgence sanitaire, et sont effectués sur 24 heures les sept jours de la semaine par l’Unité de Police de Canfranc.
Les agents postés au passage frontalier vérifient que les personnes qui désirent accéder au territoire national respectent la réglementation en vigueur : être citoyen espagnol, résident en Espagne, travailleur transfrontalier ou justifier d’un cas de force majeure. 41 personnes ne remplissant pas ces conditions se sont vues interdire le passage.
Le passage a également été autorisé aux citoyens ou résidents au Portugal se rendant dans ce pays, au nombre de 14 véhicules.
Ces policiers sont également chargés de garantir les entrées et sorties de marchandises afin d’assurer la continuité de l’activité économique et l’approvisionnement de l’Espagne en produits de l’étranger.
Ils sont appuyés par le personnel du Centre de Coopération Policière et douanière franco-espagnol de Canfranc-Urdos, qui travaille également sans interruption.
-/-
Ils travaillent en étroite collaboration avec les Consulats, et les autorités policières françaises et portugaises, les conditions requises pour le franchissement des frontières intérieures étant régulièrement actualisées.

Share This