DIARIO DEL ALTO ARAGON
JORGE ORÚS
04/11/2018
HUESCA.- Pour que Huesca conserve le TGV, il est nécessaire de compléter la gare. La libéralisation du secteur, prévue pour 2020, requiert des travaux pour compléter les infrastructures du TGV pour que ces convois travaillent dans des conditions optimales selon les standards européens de la grande vitesse. Le Conseil municipal a demandé à Adif d’effectuer les travaux et a proposé de mettre à disposition du terrain, sur le boulevard de la gare, afin de doter l’installation de deux quais de 400 mètres, la longueur optimale pour les TGV.
C’est seulement à cette condition –souligne le maire- que la gare pourra attirer des opérateurs qui concourent sur le marché ouvert prévu par l’Union Européenne. A défaut, il est possible que ces services de grande distance disparaissent ou que l’offre soit insuffisante pour les souhaits et les besoins de la ville.
-/-

Share This