HERALDO DE ARAGON

29/4/2019

RUBÉN DARÍO NÚÑEZ

 

Le ministère de Fomento a placé sous monitoring le viaduc de 105 mètres qui franchit le ravin de l’Atos sur la A-23, sur le versant nord du col de Monrepós, pour surveiller sa stabilité après apparition d’un « petit problème d’assise » de l’ouvrage, selon une déclaration émanant du service, qui assure que la sécurité de la voie est garantie, et qui minimise la  gravité de l’incident, qualifié d « habituel » dans ce genre d’ouvrage.

Le viaduc de l’Atos est un des trois grands viaducs de la section Caldearenas-Lanave, ouvert à la circulation en juillet dernier, faisant partie du sous-tronçon de 4,5 km qu’a inauguré le ministre Ábalos.

Le ministère de Fomento explique que depuis quelques temps on observe un « petit ressaut » au raccordement de la chaussée sur l’ouvrage, en raison d’une « mauvaise assise de ces deux sections ». On en recherche l’origine, et il a été décidé de monitoriser le viaduc pour surveiller son évolution et prendre les mesures appropriées.

Il souligne que l’incident n’est en rien comparable au grave glissement de terrain qui s’est produit en avril dernier près du col de Monrepós, qui avait conduit à interrompre le trafic durant une semaine. La solution a été d’ériger un viaduc de 70 mètres.

-/-

Share This