HERALDO DE ARAGON

Jorge Alonso

15/04/2018

 

Fomento prevé abrir un paso provisional junto a la carretera de Monrepós en 10 días

photo Rafael Gobantes

Le Ministère de Fomento est à pied d’œuvre pour ouvrir un passage provisoire d’ici « sept à dix jours » permettant de franchir le tronçon effondré de la route du col de Monrepós. Le delegado del Gobierno en Aragón (préfet de région), Gustavo Alcalde, en a pris hier l’engagement, précisant que ce tronçon  de 300 mètres, parallèle à la N-330, sera bidirectionnel et permettra de rétablir le principal accès aux Pyrénées aragonaises en attendant la réparation du glissement de terrain sur le versant nord du col. Pour cette réparation définitive, Alcalde ne s’est pas risqué à avancer une date, reconnaissant que cela prendra des mois, sans que ce contretemps retarde l’ouverture  des quatre kilomètres d’autovía entre le col de Monrepós et Lanave au premier trimestre de 2019.

Una vía de servicio de las obras de Monrepós se ha hundido por completo

La solution provisoire a été abordée ce samedi en réunion de coordination entre le gouvernement  central et le gouvernement d’Aragon, présidée par Gustavo Alcalde et en présence du ministre régional de l’Aménagement du Territoire, José Luis Soro afin d’évaluer la situation créée par l’effondrement de la route. Le préfet de région a expliqué que le tronçon provisoire reposera sur un sol ferme permettant le passage des PL à vitesse limitée. D’ici là, le trafic restera dévié par le col de Santa Barbara (A-132), dont la surveillance sera renforcée par le gouvernement régional. Cela concerne une moyenne de 6.425 véhicules/jour, et le double les week-ends et les jours fériés.

Reconnaissant le caractère vital de la N-330 pour l’économie et les communications des Pyrénées, il a présenté ses excuses aux riverains d’Ayerbe et de Murillo de Gállego pour la gêne qu’ils subissent.

-/-

Share This