HERALDO DE ARAGON

13/11/2020

La Coordinadora por la Reapertura del Ferrocarril Canfranc-Olorón (Crefco) affiche sa « déception et sa préoccupation » face au budget 2021 de l’Etat pour cette ligne, qu’elle qualifie d’insuffisant.

Crefco rappelle que depuis 2015 et la rénovation de la voie  entre Huesca et Plasencia del Monte, financée en partie par le Gouvernement d’Aragón, rien de significatif n’a été fait sur la ligne. Elle se félicite que six ans après apparaisse enfin au projet de budget un montant de 7,26 millions d’euros, mais elle en dénonce le caractère insuffisant pour rénover la voie sur les 19,4 km entre Plasencia et Ayerbe. Des travaux qui devaient démarrer au second semestre de l’année prochaine et se terminer au premier semestre 2022.

Mais elle souligne qu’il manquera encore les deux sections les plus complexes, Ayerbe-Caldearenas (37,5 km) et Jaca-Canfranc (24,7 km), outre l’implantation d’un nouveau système de signalisation et de communications sur la totalité du trajet Huesca-Canfranc.

-/-

Elle regrette la « modestie » des prévisions pour la ligne Huesca-Canfranc « au point que nous craignons qu’en 2025, date retenue par les études les plus récentes pour sa réouverture, la ligne pourrait ne pas être prête pour la reprise du trafic international de voyageurs et marchandises ».

-/-

Share This