EL PERIÓDICO DE ARAGÓN
23/08/2019

La tenue du sommet du G-7 ce week-end à Biarritz a amené la Police Nationale et la Garde Civile à renforcer ses effectifs dans la province de Huesca pour établir des contrôles de sécurité et de surveillance de la frontière vers la France dans les Pyrénées aragonaises. Ces contrôles sont renforcés aux abords de Biarritz et ont provoqué hier des queues de véhicules atteignant les huit kilomètres à la frontière d’Irún.
Face à l’augmentation prévisible des bouchons dans les prochains jours, le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a appelé les usagers à éviter de circuler sur les routes basques en direction de la France durant la réunion du G-7.
Ce déploiement s’effectue en coordination avec la police et la gendarmerie françaises, afin d’établir un contrôle effectif des accès à Biarritz par les passages alternatifs à celui d’Irún, où on prévoit d’importants bouchons.
Dans le cas de la Police Nationale, la coordination avec le détachement de surveillance s’effectuera au Centre de Coopération Policière et douanière (CCPA) de Canfranc (Huesca), avec réalisation de contrôles d’identité et de sécurité.
Pour sa part, la Garde Civile agira en coordination avec la Gendarmerie Française sur les accès aux passages frontaliers pyrénéens (Somport, Pourtalet et Bielsa), tant sur le versant espagnol que français.
La Garde Civile effectuera également des contrôles de trafic au Somport et au Pourtalet, itinéraires aménagés comme alternatifs en raison des restrictions au transport de marchandises par le Pays Basque qui seront mises en place en différents horaires pendant la durée du sommet.
Parmi les restrictions prévues figure l’interdiction des PL de la France vers l’Espagne par Irún entre 11h00 et 18h00 lundi prochain, avec report du trafic vers le Somport et le Pourtalet.
La Garde Civile fait savoir que les itinéraires A-23 / N-330 (Somport) et N-260 / A-136 (Pourtalet) seront ouverts au trafic PL et tourisme, mais en cas d’incident significatif, le passage des camions sera restreint.
La Garde Civile appelle également les usagers, et plus spécialement les transporteurs, à s’informer de la situation des différents accès à la France avant de se mettre en route.
-/-

Share This