PAR PIERRE-OLIVIER JULIEN,
Les 42 nouveaux élus consulaires ont été installés ce lundi au siège de la chambre, rue Barthou à Pau.
Extrait :  Le casse-tête de l’aéroport. Mais le préfet marquait tout de même son inquiétude quant à l’avenir de l’aéroport de Pau. « Se pose la question de Tarbes avec sa ligne d’obligation de service public pour Paris. Il va falloir se parler avec Tarbes » a indiqué Eric Spitz en mettant, on peut le dire, les pieds dans le plat, sous les sourires un peu gênés des élus consulaires, principaux actionnaires d’Air’Py, le délégataire de service public de l’aéroport de Pau.
Share This