L’aéroport palois sera la principale plateforme de délestage et de stockage des avions du G7.

©mz
publié le , modifié .

L’infrastructure d’Uzein servira de plateforme de délestage pour les avions des chefs d’états et de leurs délégations

On se doutait bien que la tenue du G7 du 25 au 27 août prochains à Biarritz aurait un impact sur l’aéroport de Pau-Pyrénées. Une rumeur circulait même ces derniers jours sur la possibilité de voir les avions et une partie des délégations chinoises et américaines s’installer à Pau-Uzein. Renseignements pris, aucune décision n’aurait été actée concernant la répartition des délégations et des avions. « C’est possible mais non confirmé en l’état », assure-t-on localement.

 Néanmoins, selon nos informations, l’aéroport de Pau-Pyrénées aura un rôle stratégique clé dans l’organisation du G7. Il sera la principale plateforme de délestage, parking et stockage des avions pour les aéroports de Biarritz, Bordeaux et Paris-Orly. Equipé d’une piste tout temps, Pau-Pyrénées pourra également servir de plateforme d’accueil en cas de déroutement météo. La piste paloise est également en mesure d’accueillir si besoin des avions lourds. Et pourquoi pas le fameux Air Force One, le Boeing du président des Etats-Unis, même si la piste est trop courte pour un décollage avec le plein.

Pau-Uzein est en outre en passe d’inaugurer (le 13 février) une tour de contrôle dernier cri. En revanche, a priori, il ne devrait pas y avoir d’accueil protocolaire au niveau de l’aéroport palois.

Share This