It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

La manifestation pour la réouverture du Canfranc convoquée par Crefco et Creloc se montre plus optimiste

HERALDO DE ARAGON

Laura Zamborain Canfranc

16/07/2017

L’implication de la Commission Européenne dans le projet de réouverture du Canfranc permet de prévoir pour 2024 la remise en service de la ligne ferroviaire internationale, sous réserve que l’Etat espagnol inscrive au budget  les 80 millions nécessaires.

Au cours de la manifestation conjointe qui s’est tenue sur l’esplanade de la gare, les associations aragonaise (Crefco) et Aquitaine (Creloc), ont reconnu que bien que la date soit retardée de quatre ans, la probabilité que cela se réalise est aujourd’hui meilleure. En conséquence elles  exigent de l’Exécutif de Mariano Rajoy un engagement concret dans les comptes 2018.

Plus de 200 personnes participaient à une des journées revendicatives les plus optimistes de ces dernières années. Malgré tout la ligne est fermée depuis les années 70 et la route est encore longue. «Les bénéfices sociaux et économiques de la réouverture du Canfranc sont évidents, car c’est une voie internationale qui relie ces deux pays, et toutes les études de viabilité sont favorables», indique le porte-parole Javier Garrido.

Le Gouvernement d’Aragón était représenté par la ministre régionale des  Affaires Sociales, María Victoria Broto, et par le ministre régional de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et du Logement, José Luis Soro, lequel a affirmé que «c’est cette génération» qui verra finalement  les trains traverser de nouveau la frontière.

-/-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.