Si le trajet routier  Pau-Gan est peu sympathique à emprunter en temps normal, que dire alors  de la traversée de Gan !  D’importants aménagements y sont réalisés sur cinq kilomètres pour la future « voie verte » avec de longues attentes aux feux de chantier et des cahots d’un macadam boursoufflé qui font souffrir les amortisseurs. Alors un bon conseil si vous n’avez rien à faire dans cette cité, empruntez la déviation.

 

BAP, mercredi 26 juillet 2017

Share This