It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

Une protection obscène

 

Plusieurs amoureux de la vallée d’Aspe n’apprécient pas que soit partiellement enfermée la voie ferrée, rénovée, qui va d’Oloron à Bedous. En effet, entre Sarrance et Bedous, la voie en question est bordée, sur une très longue distance, par une haute palissade de planches de bois et est coiffée par des fils métalliques qui ne sont pas des caténaires, mais quelque chose qui ressemble à des étendoirs de linge. Comme il n’y a pas d’habitation justiciable d’une protection contre le bruit dans ce secteur, la seule explication qui reste est la sauvegarde de la voie exposée ici à de possibles éboulements ou chutes de rochers. Utile sans doute, mais discriminante puisqu’elle ne protège pas les automobilistes sur la route contiguë. Mais cette protection inesthétique est d’une indécente obscénité dans cette vallée aux paysages naturels jusque-là sauvegardés. D’aucuns suggèrent pour limiter les dégâts faits au paysage que l’on peigne la palissade en vert. Mais ça va finir par couter cher au financier de l’opération (la Région).

BAP, mercredi 26 juillet 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.