It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

RN134

L’Aragon trépigne à la sortie du Somport

Asasp-Arros : la réalisation des déviations des villages toujours au point mort

 

 

La sécurisation de la RN134  en vallée d’Aspe

Extrait du bulletin n° 33 d’octobre 2015.

                                                                                         SécurisationCapture

BAP partage les  mêmes  préoccupations que les maires des villages de la vallée d’Aspe traversés par la RN134, littéralement abandonnés par l’Etat. Tous ces maires et leurs citoyens ne savent plus à quelle porte frapper pour obtenir ce qui leur était promis depuis plus de quinze ans : la déviation de leurs villages traversés chaque jour par 400 poids lourds et parfois plus. Lorsque fut décidé de construire le tunnel  routier du Somport, l’Espagne et la France s’engagèrent à réaliser des voies d’accès au tunnel. Seulement deux  contournements ont été réalisés en vingt ans : Etsaut et Bedous. Les déviations d’Asasp, de Cette Eygun et d’Urdos restent à faire et rien ne bouge du côté de l’Etat qui a la responsabilité de cette route nationale (et internationale). La suppression des contrats de plan Etat-région remplacés par des PDMI  fantômes, (programme de modernisation des  itinéraires routiers),  a libéré la Région de ses participations financières, en sorte qu’il n’y a plus à l’heure actuelle d’institution capable d’exécuter ce programme. On en est là. C’est un vrai scandale dénoncé régulièrement par les Espagnols.