It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

Mairie de Pau : Jean-Paul Brin se dit prêt à prendre le relais

Mairie de Pau : Jean-Paul Brin se dit prêt à prendre le relais
Les discussions entre Jean-Paul Brin (de face), Jean-Louis Peres (à gauche), Marc Cabane (de dos) et Béatrice Jouhandeaux allaient bon train devant l’hôtel de ville, après l’annonce de la nomination de François Bayrou à la Justice, ce mercredi après-midi.

© nicolas sabathier
PAR MIREILLE DUDUN, PUBLIÉ LE , MODIFIÉ .

L’Élysée ayant demandé à François Bayrou « de démissionner des exécutifs locaux sous un mois », la Ville et l’Agglo se préparent à une réorganisation de la vie locale.

« Si François Bayrou me demande pour être maire, ce sera ‘oui’». Moins d’une heure après la nomination de son ami au ministère de la Justice, Jean-Paul Brin, adjoint en charge de la coordination générale est très clair.

« Il n’y a aucune hiérarchie. Ce n’est pas obligatoirement le ou la première adjointe qui devient maire. Ce peut être n’importe quel élu, le 8e adjoint ou un simple conseiller municipal » explique le fidèle parmi les fidèles du maire, qui a su se rendre indispensable pendant les trois premières années du mandat de François Bayrou.

« Un énorme chantier »

Un boulevard semble donc, aujourd’hui, s’offrir à l’ancien avocat qui reconnaît à François Bayrou « une analyse et une lecture judiciaires qui ne sont pas celles d’un néophyte. La justice est un domaine qui l’intéresse. C’est un très bon ministère où il aura un énorme chantier ». Un boulevard donc pour Jean-Paul Brin d’autant plus que Josy Poueyto, première adjointe, « met aujourd’hui la priorité absolue » dans la campagne des législatives dans la première circonscription : « On peut dire que j’ai le nez dans le guidon pour ces législatives. Elles sont dans trois semaines ! ».

Avant tout, rappelle Jean-Paul Brin, « nous devons voir ce que François Bayrou décidera. Au plan légal, il n’y a pas de problème puisqu’il s’agit d’un mandat électif et d’une fonction. Mais il est logique qu’on attende que les élections soient passées. De toute façon, les équipes et les services palois sont bien rodés »…

« Pour garder un œil sur la ville »

Sauf que l’Élysée, dès 18 h 40 ce mercredi, faisait savoir via l’Agence France Presse, que « Philippe [NDLR Premier ministre], Le Drian [Affaires étrangères] et Bayrou [Justice] devront démissionner des exécutifs locaux qu’ils dirigent sous un mois » (Gérard Collomb, nommé à l’Intérieur, avait annoncé dès la passation, sa démission de la mairie de Lyon).

Cette décision, émanant de la Présidence de la République, n’empêchera pas François Bayrou de continuer à siéger au conseil municipal de Pau, « pour garder un œil sur la ville, comme il l’a toujours dit » précise Jean-Paul Brin. « Nous mettrons en place la nouvelle organisation après les élections législatives et les nouveaux équilibres constitués » annonçait, de son côté François Bayrou, en milieu d’après-midi.

Agglo : une voie royale aussi

« Oui » également à la présidence de l’Agglo Pau Béarn Pyrénées ? Jean-Paul Brin dit « objectivement ne pas en avoir parlé » avec François Bayrou. Il admet qu’« ensemble », ils ont mis « sur les rails, de très nombreux et importants dossiers techniques et juridiques pour l’Agglo ».

Là aussi s’ouvre donc une voie royale pour Jean-Paul Brin, André Arribes, maire de Bizanos et vice-président en charge du sport, rappelant « que la présidence est généralement attribuée au maire de la ville centre. Demain, nous aurons un nouveau maire à Pau. Pourquoi changerait-on cette attribution ? ». Avant de préciser ne pas avoir, personnellement, « de prétention à ce niveau ».

 

A. Duchateau : « Le maire de Pau a fait un choix très impactant »

Plusieurs élus de l’opposition n’ont pas tardé à réagir après cette nomination. Pour André Duchateau, élu d’opposition et conseiller départemental de Pau-Nord (PS), le maire de Pau a fait « un choix très impactant pour lui-même. C’est un choix d’engagement dont on savait déjà, en 2014, que cette échéance de 2017 l’intéressait. Il a hérité d’un portefeuille très important. Dans cinq semaines, nous serons fixés sur la stabilité ou non du nouveau gouvernement ».

Pour Olivier Dartigolles, élu d’opposition également, candidat aux législatives sur la 1re circonscription (Front de gauche), voit plus loin en prédisant qu’« une page est tournée. Il reviendra…».

► « Aux assemblées de débattre »

Jérôme Marbot, élu municipal d’opposition, candidat aux législatives sur la 1re circonscription (PS), lui, se dit « surpris » de cette fonction attribuée à François Bayrou : « Il n’a jamais montré beaucoup d’intérêt pour les dossiers. Je lui souhaite de réussir, je ne préjuge pas de ses capacités. Mais en tant que professionnel de la justice [NDLR : Jérôme Marbot est avocat au barreau de Pau], je sais que sa tâche sera lourde ».

Dans le cadre de la moralisation de la vie publique, l’élu d’opposition estime aussi « que ce n’est pas à lui de désigner son successeur à la mairie et à l’Agglo mais aux deux assemblées de débattre et d’élire un nouveau maire et un nouveau président. On n’est pas dans une royauté ».

► Maire et président de l’Agglo

A l’Agglo, Jean-Yves Lalanne, 8e vice-président et maire de Billère, estime, lui aussi, que « l’Agglo a une certaine cohérence à ce que ce soit le maire de Pau qui en soit président. C’est une question de respect vis-à-vis des citoyens et vis-à-vis de nous-mêmes. Autant, je respecte François Bayrou ministre, autant il doit aussi nous respecter, nous les élus ».

Le conseil communautaire de ce jeudi soir reporté

On se souvient que le conseil municipal initialement prévu ce lundi à 18 h 15 en mairie avait été reporté en raison d’un problème technique survenu sur l’avion qui devait ramener François Bayrou à Pau.

Ce mercredi à 15 h 07, dès la fin de l’annonce de la nomination de François Bayrou au ministère de la Justice, la mairie de Pau annonçait « le report de la séance » du conseil communautaire, initialement prévu ce jeudi 18 mai à 18 heures « à une date ultérieure, compte tenu de la nomination de François Bayrou au gouvernement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.