It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

L’Espagne et la France rachètent le tunnel de la LGV des Pyrénées

CINCO DIAS

J.F. MAGARIÑO

MADRID – 16-12-2016

España y Francia rescatan el túnel del AVE de los Pirineos

Le Ministère de Fomento a réalisé le sauvetage de la concession du tunnel du Perthus, le plus important d’Espagne au plan ferroviaire. C’est le seul passage frontalier des Pyrénées, sur le tronçon Figueras-Perpignan, qui relie les réseaux à grande vitesse espagnol et français, autrement dit Madrid-Barcelone-Paris.

Le concessionnaire TP Ferro, dont le capital est partagé entre ACS et Eiffage, a été incapable d’éviter en septembre à la cessation de paiements, et est entré en liquidation avec une dette de 557 millions d’euros.

Le ministre porte-parole du Gouvernement, Íñigo Méndez de Vigo, a précisé après le Conseil des Ministres de ce vendredi que l’objectif était de garantir le maintien en service du passage frontalier. Cependant le conflit qui oppose les Gouvernements espagnol et français au concessionnaire n’est pas pour autant réglé.

ACS et Eiffage, qui ont pris en charge en 2003 le chantier et l’exploitation du tunnel pendant 50 ans, ont géré sans succès un investissement de l’ordre de 1 milliard. TP Ferro attribue sa faillite aux retards à l’arrivée des trains à grande vitesse après la fin des travaux, et à la non réalisation des prévisions de trafic annoncées dans l’appel d’offres. Le concessionnaire a fait appel à trois arbitrages internationaux,  réclamant d’importantes compensations financières. Un de ceux-ci a été perdu par l’entreprise, le second est tombé, et le troisième est encore en attente de résolution. La somme réclamée est de l’ordre de 450 millions, valeur théorique comptable des actifs après décompte du capital public investi.

-/-

Une entreprise publique à parts égales entre Adif et son homologue française SNCF-Réseau va être créée.

-/-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.