It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

Le président Lambán soutient le Canfranc mais il reconnait que l’Aragon n’a pas d’argent

PERIODICO DE ARAGON

A. I. I.

09/02/2017

L’Aragon pousse de toutes ses forces et en totale coordination pour la réouverture du Canfranc, mais tout le problème est d’obtenir un financement européen suffisant faute de fonds propres de la part de l’Aragón pour financer ces travaux. Le président de l’Aragón a exposé le contenu de la réunion du 30 janvier à Bordeaux, avec le président de la région française Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, et des représentants des Gouvernements français et espagnol.

Pour la première fois, il y a la volonté commune des quatre administrations de lancer ce chantier, cependant Lambán a reconnu qu’il faut travailler à obtenir  un financement européen, afin que l’Aragón «n’y mette pas un centime qu’il n’a pas». Et il a poursuivi sur cette ligne : «je vais essayer d’aller jusqu’au bout sans rien débourser ».

Il a également exposé que «l’Aquitaine pourrait faire un apport important et si nous devions aujourd’hui apporter la part qui nous revient pour rouvrir la ligne, il nous faudra dire à nos partenaires que nous n’en avons pas les moyens». L’option de faire appel à des fonds privés est également sur la table, même si côté espagnol ce n’est qu’une option secondaire. Cependant  l’Aragon «ne renoncera pas à cette option ».

-/-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.