It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

La ligne de fret entre Monzón et Lyon va démarrer à l’automne

PERIODICO DE ARAGON

R. B. L. / AGENCIAS

08/06/2017

Renfe a annoncé hier que le nouveau service de trafic international de marchandises, qui partira de Monzón à destination de Lyon, en passant par le port de Barcelone, sera mis en service au cours de l’automne prochain. Le directeur de Renfe Marchandises, Abelardo Carrillo, l’a confirmé hier après que le Ministre de Fomento, Íñigo de la Serna, ait annoncé la veille la création de cette ligne, au Salon International de la Logistique (SIL) qui se tient à Barcelone.

Ce nouveau service apporte un saut qualitatif et quantitatif pour le Terminal Intermodal de Monzón, qui opère actuellement quelques 50.000 conteneurs par an pour un total de 400.000 tonnes de fret.

Cette infrastructure a été créée par Samca* en 2010, et aujourd’hui des filiales du groupe aragonais comme Novapet et Brilén –qui fabriquent des granulés de plastique—l’utilisent. Mais ce n’est pas tout. Gallina Blanca, qui possède un centre de production à Ballobar, et Hidronitro sont clients habituels du terminal intermodal de Monzón, et d’autres entreprises pourraient les rejoindre dans les prochains mois et confier leurs marchandises au train.

Actuellement le centre logistique expédie un train par semaine à Bilbao et un par jour à Barcelone. Cependant la liaison avec Tarragone devrait plus que probablement devenir une voie de développement d’avenir. Samca négocie actuellement avec cette autorité portuaire un trafic de céréales.

Le responsable du terminal, Pedro Semipié, indiquait hier au journal que la croissance pour 2017 est prévue autour de 5%, et la mise en service de cette nouvelle liaison devrait permettre de dépasser largement ce chiffre dans les prochaines années.  Des entreprises du secteur agroalimentaire (alfa et céréales principalement), ou de l’élevage (approvisionnement en aliments pour bétail porcin), mais des secteurs comme la chimie ou l’industrie sont aussi des clients potentiels du terminal Intermodal de Monzón.

Les effets de cette ligne ferroviaire se ressentiront non seulement dans la comarque, mais aussi dans toute la province, notamment Binéfar et Monzón, dont les entreprises ont applaudi la nouvelle.

-/-

Samca veut faire de cette infrastructure une colonne vertébrale de l’activité économique de la région. Elle occupe actuellement 60.000 m2 dans sa première phase, et devrait atteindre 150.000 m2 en dernière phase. Aujourd’hui le terminal comporte deux voies et deux aires de stockage extensibles à quatre.

-/-

* Le Groupe aragonais SAMCA (3.500 personnes), est présent dans le secteur Minier, dans les Energies Renouvelables, les Polymères Plastiques, les Fibres Synthétiques, l’Agroalimentaire, la Promotion Immobilière, l’Agrochimie et les Infrastructures Logistiques. (NdT)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.