It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

Fomento annonce aujourd’hui 333 millions pour le train ; “Teruel Existe” ne baisse pas la garde

HERALDO DE ARAGON

J.A./L. R.Teruel/Zaragoza

03/04/2017

Dès le lendemain de la manifestation historique de Teruel qui exigeait la modernisation de la ligne, le Ministère de Fomento a réagi en promettant 333 millions d’euros pour la ligne Saragosse-Teruel-Sagunto, trois fois plus qu’annoncé en janvier. « Teruel Existe » s’est toujours montrée sceptique quant aux annonces de Fomento et elle a prévenu hier qu’elle ne baisserait pas la garde avant de voir les machines de chantier entrer en action. « L’inscription d’une ligne budgétaire ne sert à rien, car ce n’est pas la première fois que cela ne débouche sur rien de concret », a dit son président Ramón Perales.

Limitaciones de la línea.

Le Gouvernement central a répondu hier par un second communiqué officiel, cette fois de deux pages dans lequel le secrétaire d’Etat des Infrastructures, Julio Gómez-Pomar, réaffirme le « soutien » ministériel au chemin de fer de Teruel, et s’engage à construire cinq voies de garage à partir de cette année pour permettre le croisement des trains.

Fomento précise que l’investissement atteindra 333 millions sur les quatre prochaines années, mais la réalisation ne démarrera que l’an prochain.

En attendant, les trains pour Teruel continueront à circuler à une vitesse moyenne de 72 km/h en raison de l’état déplorable de la ligne. Le tracé originel d’il y a un siècle reste en l’état, avec ses 22 limitations de vitesse qui pour certaines remontent à 2004 car l’Administrateur d’Infrastructures Ferroviaires (ADIF) n’a pas fait le nécessaire pour y remédier. La vitesse limite autorisée en 14 points oscille entre 20 et 60 km/h.

-/-

Teruel Existe a accueilli la nouvelle avec scepticisme. Ramón Perales prévient qu’on ne se contentera de bonnes paroles et qu’on maintiendra la pression jusqu’à la mise en service du Couloir Atlantique-Méditerranée, «un vieil engagement du Gouvernement qui n’est toujours pas matérialisé». Il ajoute que si l’Exécutif ne répond pas « immédiatement », on reprendra la manifestation.

-/-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.