It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

Feu vert à l’appel d’offres de la N-240 de Huesca à Siétamo

EL PERIÓDICO DE ARAGON

29/07/2017

Tramo sin adaptar entre Siétamo y Huesca y sobre el que Fomento podrá empezar a trabajar. - NURIA SOLER

L’achèvement de l’autovía entre Lérida et Huesca est une vieille revendication, mais la réalité est que l’avant dernier tronçon a été réalisé en 2012 jusqu’à Siétamo, et on était sans nouvelles de celui qui va  de là jusqu’à Huesca. Mais hier, le Conseil des Ministres a autorisé l’appel d’offres pour ce petit tronçon de presque 13 kilomètres (12,8) qui reçoit actuellement un trafic de poids lourds (11.000 en moyenne journalière).

Ainsi le Ministère de Fomento terminera l’autovía A-22, un pas de plus dans la construction d’un grand axe entre Pampelune, Jaca, Huesca et Lérida incluant les autovías A-21 et A-23, réduisant le temps de parcours et augmentant la sécurité et le confort des usagers.

Le tracé traverse les communes de Siétamo, Loporzano, Quicena et Huesca. Sur les 8 premiers km on construira une autovía de nouveau tracé, tandis que le reste se fera par dédoublement par le nord  de la N-240 le long du contournement Norte de Huesca, jusqu’à rejoindre l’autovía A-23.

L’autovía comporte quatre sorties: Loporzano, Montearagón, centre et ouest de Huesca

-/-

En outre, l’autorisation porte également sur le tronçon de la autovía A-21 entre Sigüés et Tiermas, dans la province de Zaragoza ; ce sont 6,6 kilomètres d’autovía qui raccourciront le temps de parcours par rapport à l’actuelle N-240, le long de la rive nord du lac de Yesa (—).

Ce tronçon de la route N-240 se trouve entre deux tronçons d’autovía déjà en service, de sorte que la A-21 sera continue sur 72 kilomètres entre Pampelune et la limite de la province de Huesca.

-/-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.