It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

Agglo : les élus votent le budget

Agglo : les élus votent le budget
Deux sujets ont provoqué le débat : le budget et le diffuseur de Berlanne.

© Ascencion Torrent
PAR KEVIN ESTRADE, PUBLIÉ LE .

Les élus de l’agglomération ont voté le budget ce jeudi lors du conseil communautaire. Un budget qui n’aura pas totalement fait l’unanimité.

Vingt-cinq points à l’ordre du jour, mais deux seulement qui ont suscité le débat ce jeudi lors du conseil communautaire.

Le budget d’abord, suite logique des orientations budgétaires présentées le 9 février dernier par Jean-Louis Pérès, le grand argentier de la communauté d’agglomération. Comme annoncé, le budget de l’Agglo est de près de 144 millions d’euros en mouvement réel. Une somme qui se décompose en 119 millions de recettes de fonctionnement pour 25 millions d’investissement. Côté dépenses, l’investissement pèse 36 millions tandis que le fonctionnement coûte 108 millions. « C’est un budget parfaitement conforme aux orientations budgétaires », a présenté Jean-Louis Pérès en préambule.

Une taxe foncière « obligatoire »

Dans l’assistance, les questions se sont portées, comme lors des orientations budgétaires, sur l’instauration d’une taxe foncière sur le bâti d’un taux de 1 %. Cette fois encore, Jean-Louis Pérès a justifié cette nouvelle taxe par l’obligation faite à la nouvelle communauté Pau Béarn Pyrénées d’instaurer cette taxe, puisque la communauté Gaves et Coteaux en avait une. « Je propose de fixer ce taux à 0,1 % », a demandé Jean-Yves Lalanne, maire de Billère et vice-président de l’Agglo. « Le taux résulte d’une analyse très simple. Nous en avons besoin si nous voulons continuer notre politique d’investissement », lui a répondu Jean-Louis Pérès.

Autre grief de la part de certains élus : le peu de marge de manœuvre qu’il reste pour les maires. « Vous parlez d’investissement, moi je parle de survie. Sur nos communes il n’y a plus d’investissements possibles. La recette des communes ne nous permet plus d’investir. Comment on entretient les routes et les bâtiments communaux ? », a demandé Pascal Mora, maire de Gelos et lui aussi vice-président de l’Agglo. Après une trentaine de minutes de discussion, le budget a finalement été adopté malgré 11 votes contre et une abstention.

Le diffuseur divise

Second dossier qui a fait parler ce jeudi soir : le protocole d’accord pour le financement du diffuseur de Berlanne. L’Agglo prévoit de payer 1,4 million d’euros sur un coût global de construction de 18,6 millions. Là encore, ce sont les maires de Billère et de Gelos qui ont été les plus incisifs. « Il faudrait pouvoir contrôler le coût ou négocier la gratuité entre Lescar et Morlaàs », a demandé Jean-Yves Lalanne. « Cette gratuité aurait dû être non négociable », a poursuivi Pascal Mora. « Sur le principe, on aurait dû faire mieux, mais si on veut alléger la circulation, on doit le faire », a répondu François Bayrou. Ce point a été voté à l’unanimité moins sept voix contre pour une abstention.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.